En savoir plus sur les Poêles à pellets

Les pellets, de quoi s'agit-il exactement ?

Les pellets sont de forme cylindrique d'un diamètre de 6 mm sur 20 à 30 mm de long. Il s'agit de granulés de bois fabriqués à partir de sciure et de copeaux de rabotage issus de l’industrie de transformation du bois. Séchés, mis sous presse et finalement coupés à la longueur souhaitée, ils restent compacts grâce à la résine de bois contenue dans la matière première. (Aucune colle, aucun additif)
La densité des pellets est 1,5 à 2 fois supérieure à celle des bûches. 2 kilogrammes de pellets suffisent à remplacer 1 litre de mazout. Les pellets peuvent s’utiliser dans des poêles individuels ou dans des chaudières fonctionnant comme chauffage central.
Un seul chargement de pellets dans le réservoir (intégré dans le poêle) permet de chauffer pendant 2 à 3 jours selon la taille du poêle et les besoins en chaleur. Le remplissage avec le combustible et la régulation de la combustion se font automatiquement.
Selon le modèle, l’allumage est électrique et la régulation de la température ambiante est réalisée au moyen d’un thermostat. Le rendement peut atteindre 85% et plus.

Fonctionnement du poêle à pellets

Ce poêle est entièrement géré par l'électronique. Il lui faut donc une source de courant 220V. Les pellets sont versés dans une trémie située au-dessus du poêle. Ils sont vendus en sacs plastiques de 15 kg, très faciles à manipuler.
Les pellets, une fois chargés, vont être amenés au foyer par une trémie avec un petit moteur à vis sans fin. Une bougie de chauffe électrique va allumer le poêle lors du démarrage.
Les fumées sortent par un petit conduit de 80 mm de diamètre, et le microprocesseur interne va réguler toute la gestion du fonctionnement de l'appareil. (ACTIVE SYSTEME CHEZ MCZ)
Une sonde thermique des fumées, un capteur de débit d'air, et un thermostat d'ambiance vont assurer le contrôle de l'appareil et sa sécurité.

Ecologique

Contrairement aux énergies fossiles, le poêle à pellets n'émet pas de gaz à effet de serre.

Les avantages des poêles à pellets
  • Peu de cendres & de rejets salissants (moins de 1%)
  • Stockage très facile, peu volumineux
  • Alimentation automatique : facilité, autonomie
  • Pas de problème d’approvisionnement en bois sec
  • Autonomie importante
  • Thermostat d’ambiance
  • Chargement facile
  • Chaleur homogène dans toute la maison grâce aux turbines tangentielles
  • Respect de l’environnement
  • Allumage et extinction programmables sur 7 jours
  • Possibilité de déclenchement par téléphone
  • Rendement supérieur à 85%
Les normes des granulés
  • NF : les granulés NF ont un taux de cendres <0,7%, et des caractéristiques précises de dimension, de pouvoir calorifique, de résistance mécanique, de masse volumique apparente, de teneurs en produits nocifs (soufre, azote, chlore),
  • DIN+ : les granulés DIN+ offrent une combustion optimale, et sont certifiés par DIN Certco, un organisme allemand qui vérifie les conditions de fabrication et la qualité des granulés.
  • FSC et PEFC : certains granulés sont spécifiquement labellisés par ces labels BOIS. Notez que beaucoup de granulés produits en France proviennent de forêts exploitées durablement, sans forcément l’afficher.
  • EN+ : cette certification, encore peu connue en France, est déjà bien utilisée en Allemagne et Autriche. Développée par le European Pellet Council, elle est progressivement introduite dans les autres pays.
Les granulés, combustible populaire

Il y a quelques années, les granulés (ou pellets) étaient quasi inconnus. Mais le coût et l’inconvénient croissants des combustibles fossiles sur notre budget et notre environnement, les ont rendus de plus en plus populaires.

Se chauffer au bois sans en avoir les désagréments

Telle est la promesse du poêle à granulés. Autre avantage, le poêle à granulés convient très bien aux habitations basse consommation dans lesquelles il n’est pas facile de faire fonctionner un poêle à bois faible puissance (qu’il faut réalimenter avec une ou deux petites bûches de 25 à 33 cm très souvent).
Les poêles à granulés modernes sont peu salissants et ne sont pas bruyants comme l’étaient les premiers modèles : la distribution de granulés et le ventilateur faisaient du bruit. Aujourd’hui, les petits modèles n’ont pas de ventilateur et les réglages sont mieux maîtrisés par les installateurs.